JOURNÉE D’ACTION ET DE MOBILISATION LE JEUDI 21 SEPTEMBRE 2017

RASSEMBLEMENT AU MANS 10H00 PLACE DE LA PRÉFECTURE

NON A LA LOI TRAVAIL ET AUX ATTAQUES CONTRE LES FONCTIONNAIRES !!!

Après le succès de la mobilisation du 12 septembre au travers ces 200 rassemblements et manifestations sur tout le territoire, la CGT appelle à une nouvelle journée de manifestation et de mobilisation le jeudi 21 septembre 2017. Pour lire le tract d’appel interprofessionnel, CLIQUEZ ICI…

DANGER SUR LES RÉGIMES SPÉCIAUX DE RETRAITE …

Une véritable provocation pour nos camarades cheminots, assortie d’un message à peine voilé en direction de tous régimes spéciaux de retraite.


Ce n’est pas face aux syndicats, conformément à tout dialogue social qui se respecte, mais face à 10 Cheminots (bien entendu triés sur le volet) que Macron a dévoilés comment il souhaite réformer la SNCF. En clair, il a proposé sans rougir qu’en échange de la reprise de la dette de l’entreprise par l’Etat, soit remis en cause le régime de retraite des cheminots et leur statut.

Plus clair encore, il s’agit de faire payer aux cheminots les conséquences de la dette pourtant imputable aux politiques poursuivies depuis des décennies par les gouvernements et directions successifs.

Une fois encore, Macron excelle dans l’art de faire payer les lampistes en prenant soin d’épargner les responsables de la situation.

QUI attaquera-t-il après cela ? Pour rappel, le système de retraite des agents des collectivités locales est également l’un des « RÉGIMES SPÉCIAUX » qu’Emmanuel MACRON vient d’attaquer ici.

LOI TRAVAIL XXL

Un véritable succès pour une mobilisation exigeante et appelant des suites !

Avec cette journée d’action, les salariés ont réaffirmé leur exigence pour un droit du travail porteur de justice sociale et de progrès. Ils ont refusé des ordonnances ringardes inspirées par les exigences du Medef depuis des décennies ; exigences qui n’ont jamais éradiqué le chômage et la précarité.
Les 200 manifestations, avec près de 500 000 personnes, sont aussi le reflet de nombreux arrêts de travail dans les entreprises privées comme dans les établissements publics et, bien souvent, ces arrêts de travail ont été lancés à l’appel de plusieurs organisations syndicales. 
Les salariés du secteur public étaient, eux aussi, très nombreux dans l’action à partir de leurs propres revendications qui convergent avec celles des salariés du secteur privé.
La jeunesse a également participé en masse à cette première mobilisation. Elle refuse la précarité à vie, les conditions d’étude actuelles et exprime son besoin d’autonomie et d’épanouissement au travail.
Les retraités refusent, entre autres, qu’on leur ponctionne leur maigre pouvoir d’achat à travers l’augmentation de la CSG.
Partout, c’est bien l’urgence de plus de justice sociale qui s’est exprimée et le refus de l’exploitation grâce au renforcement des droits et des garanties collectives. Cela passe aussi par l’amélioration significative des conditions de travail et de véritables augmentations de salaires. 
La CGT va poursuivre son travail d’information et de mobilisation de tous les salariés, privés d’emploi et retraités sur les ordonnances « Macron ». Elle portera sa proposition d’un code du travail du 21ème siècle et d’un nouveau statut du travail salarié avec sa sécurité sociale professionnelle.
Elle va tout faire pour unir et élargir le rassemblement du monde du travail avec toutes les organisations syndicales et de jeunesse. 
Notre ambition reste de construire des mobilisations encore plus fortes pour s’opposer à toutes les régressions sociales du gouvernement « Macron ». 
Dès à présent, la CGT appelle à la mobilisation le 21 septembre prochain, veille du Conseil des ministres sur les ordonnances.

Montreuil, le 12 septembre 2017

EMPLOI AIDÉS – CONTRATS AIDÉS DANS LE FONCTION PUBLIQUE

CASSE SOCIALE CONTRE LES PRÉCAIRES

Communiqué commun CGT Educ’action et Fédération des Services Publics

Considérant que le dispositif des Emplois aidés n’était pas efficace pour un retour à l’emploi de milliers de personnes, le gouvernement Macron-Philippe a profité de la période estivale pour annoncer sa réduction massive dès septembre 2017 (environ 100 000 par rapport à 2016).

Cette annonce, qui n’est pas passée inaperçue, entraîne une importante mobilisation. Pour expliquer cette décision injuste, le Premier ministre martèle que ce sont « en réalité des contrats précaires subventionnés par l’Etat, donc le contribuable ».

Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE LE 15 SEPTEMBRE 2017

Une séance d’un CTP se déroulera le vendredi 15 septembre prochain. Le dossier soumis à l’avis des représentant(e)s du personnel  concerne le rapprochement des Services Logistique, Atelier, Mécanique et Architecture et Patrimoine Bâti. Celle-ci est la seconde après le CTP du 21 juin dernier au cours duquel les organisations syndicales avaient quitté la salle suite à des propos  tenus par le directeur général des services.

Afin de recueillir l’avis des agents concernés, CGT – FSU – FO organisent une réunion d’information syndicale le 14 septembre.

Pour lire le tract, CLIQUEZ ICI… 

ACTION PAR LA GREVE LE 12 SEPTEMBRE 2017

LES ORDONNANCES MACRON : UNE MENACE POUR LE MONDE DU TRAVAIL !

APPEL UNITAIRE CGT – FSU – SOLIDAIRES

RASSEMBLEMENT AU MANS 10H00 PLACE HENRI VAILLANT – MARCHÉ DE PONTLIEUE

La réforme du code du travail se fera par ordonnances, telle a été l’annonce faite par le gouvernement le 31 Août dernier. C’est une menace réelle pour le monde du travail mais c’est également 120 ans d’acquis sociaux qui vont s’envoler au travers cette réforme rejetée par 2 salariés sur 3. Il est fort à parier qu’après les salariés du privé, le tour des agents de la fonction publique va arriver à grands pas, le Président l’avait annoncé dans sa campagne et à commencer à attaquer le statut général des fonctionnaires. Pour connaitre l’intégralité des communications des organisations syndicales qui appellent massivement à une grande journée d’action,

Tracte 1 CLIQUEZ ICI…            Tracte 2 CLIQUEZ ICI…

PRÉPARATION DE LA JOURNÉE D’ACTION DU 12 SEPTEMBRE 2017

RÉUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE LE 7 SEPTEMBRE

Initiée dans un premier temps par la CGT, des réunions d’information syndicale pour préparer la grande journée d’action du 12 septembre seront organisées en 4 temps pour l’ensemble des agents de nos 3 collectivités le JEUDI 7 SEPTEMBRE 2017.

Nous sommes rejoints dans notre démarche par la FSU qui sera présente et qui sera également à nos côtés le 12 septembre prochain. Pour tout connaitre sur ces assemblées générales, CLIQUEZ ICI….

DROIT DE RETRAIT ET ALERTE DES AGENTS DU SERVICE DE L’EAU LE 19 JUILLET 2017

 
DES INTERVENTIONS DANS LA PRESSE MAL VENUES
Depuis plus de 2 mois, la CGT a interpellé les élus politiques sur le besoin d’installer une fontaine à eau réfrigérée sur le site de l’usine de l’eau. Un accord avait été donné par l’élu délégué au service. Mais comble de tout le directeur s’y est opposé !!! QUI COMMANDE DANS LA MAISON !!!
Il est aussi nécessaire de préciser que la construction du nouveau bâtiment a coûté 2,2 millions d’euros avec des vices de forme non résolues notamment sur la température de l’eau qui sort au robinet froid entre 25 et 26 degrés, une fontaine à eau :  771€, une goutte d’eau !!! Ce qui est plus navrant, c’est que des gens prennent des positions sans maîtriser le dossier et essaient de porter le discrédit à la fois sur les agents mais également sur la CGT. Pour information, le bon de commande de la fontaine à eau n’a été établi que le 19 Juillet, jour du droit de retrait et d’alerte (voir pièce jointe) étrange !!!
Les agents n’ont fait que leur devoir d’alerter mais surtout d’être respectés.cliquez ici…

Rétablissement du jour de carence dans la Fonction publique 

Une mesure injuste, inefficace et insultante

« Tout d’abord, si l’on examine de près la situation des salariés du privé, on s’aperçoit que les deux tiers d’entre eux sont couverts par des conventions collectives qui prennent en charge les jours de carence. Donc, « en vrai », comme disent les enfants, la situation n’est pas aussi injuste que celle que vous décrivez », Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, répondant à un député de droite en 2015.

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics, a annoncé hier en fin de journée le rétablissement du jour de carence pour les agents de la Fonction publique à partir de janvier 2018.

Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

PAS DE RÉPIT PENDANT L’ÉTÉ : PRÉAVIS DE GRÉVE POUR LA JOURNÉE D’ACTION DU 12 SEPTEMBRE 2017

Préavis de grève 12 septembre 2017 adressé à Mme PENICAUD concernant les salariés relevant de la partie privée de notre champ fédéral (entreprises de l’eau et de l’assainissement, thanatologie, secteur privé du logement social)

Madame la Ministre,

Le 17 mai dernier, la CGT a publiquement demandé l’ouverture d’une négociation sociale portant notamment sur :
-  La réduction du temps de travail à 32 heures et l’augmentation des salaires et des pensions de retraite ;
-  Le renforcement du droit d’expression des salariés et d’intervention de leurs représentants ; l’amnistie pour les militants syndicaux et le respect des libertés syndicales ;
-  Le renforcement des conventions collectives et le rétablissement de la hiérarchie des normes et du principe de faveur.

RECONNAISSANCE ET ÉVOLUTION DE CARRIÈRE DES ATSEM…

DES PISTES QUI RESTENT À CONFIRMER
La deuxième réunion animée par la DGCL s’est tenue le 6 juillet. Trois propositions ont été avancées
par la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL), l’Inspection Générale de l’Administration
(IGA) et l’Inspection Générale de l’Éducation Nationale (IGEN) :
1. la réécriture de l’article 2 du cadre d’emploi d’ATSEM. Si la CGT a pointé une volonté de
différencier la fonction d’assistance à l’enseignant de la fonction d’animation péri-éducative afin de
mieux la reconnaître, la responsabilité hiérarchique exercée par l’autorité territoriale ne figure pas
dans le texte.
2. La DGCL propose un protocole entre l’AMF et les ministères concernés afin de préciser les
responsabilités du Maire et de l’Éducation nationale en matière de santé au travail, la pénibilité, le
temps de travail, le temps de réunion et de formation… La CGT a réaffirmé la nécessité d’un texte
réglementaire qui s’impose à tous les employeurs y compris à l’Éducation nationale. Par ailleurs, il a
été rappelé que pour réduire la pénibilité, il fallait un taux d’une ATSEM par classe et qu’une
réflexion soit conduite sur la réduction du temps de travail des ATSEM.
3. Une évolution de carrière des ATSEM : deux pistes ont été évoquées :
– soit sur le grade d’animateur territorial (B, filière animation) par un concours interne spécial ;
– soit sur le grade d’agent de maîtrise (C, filière technique) par les trois voies (concours interne,
externe et promotion interne) avec la création d’une spécialité ATSEM.
Les deux possibilités pourraient être complémentaires selon la DGCL. La CGT réaffirme la nécessité
d’une évolution en catégorie B afin de permettre un véritable déroulement de carrière.
L’IGA et l’IGEN doivent rendre fin juillet leur rapport à Gérald DARMANIN, ministre du Budget et des
comptes publics.
Si le dialogue est satisfaisant et ce travail semble aboutir à des propositions concrètes visant à
répondre aux légitimes revendications des ATSEM, il s’agit maintenant qu’elles soient confirmées en
plénière du CSFPT le plus tôt possible. La CGT reste vigilante et continuera à porter les revendications
des ATSEM notamment sur le taux d’encadrement.

CODE DU TRAVAIL ET STATUT DES FONCTIONNAIRES

Le gouvernement Macron passe à l’attaque ! Le 12 septembre, journée de grève et de manifestations 

Deux textes protecteurs des salariés et des citoyens, porteurs de progrès social, menacés par un gouvernement et un parlement aux ordres du patronat.

Dans les mairies, dans les départements, dans les régions, dans les établissements publics, les exécutifs appliquent des mesures d’austérité, réorganisent, restructurent, suppriment des postes, mettent en place un management de plus en plus brutal…
tout cela préparant le terrain aux projets gouvernementaux.

Alors, le 12 septembre,
faisons converger nos revendications
locales et nationales par la grève
et les manifestations.

Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

COUP DE CHAUD AU CTP DU 21 JUIN 2017 !

 
 

Le CTP Ville-Le Mans-Métropole s’est réuni le mercredi 21 juin 2017. Lors des échanges sur le dossier APB/SLAM, à nouveau, Monsieur le Directeur Général a eu une attitude et un discours déplacé, prenant à partie une déléguée (FSU) et l’attaquant de manière personnelle, sur sa valeur professionnelle.

 Les délégué-es du personnel ne siègent pas à titre personnel, ils représentent les agents, et sont élu-es démocratiquement. Si des désaccords existent, ils doivent s’exprimer dans le respect dû au statut de chacun et dans le cadre réglementaire. Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

LE PROGRAMME DE MACRON, PARLONS-EN ! 

Aux agents de la Fonction publique territoriale

Un nouveau ministère de l’Action et des Comptes publics : en le dénommant ainsi, Emmanuel Macron et Édouard Philippe confirment, s’il en était besoin, leur conception avant tout libérale des services publics et de leurs missions. Nous le contestons
totalement !

Pour l’anecdote, on notera que même Nicolas Sarkozy n’avait pas franchi un tel cap puisque la Fonction publique figurait explicitement dans le titre du premier ministère confié à Éric Woerth. Pour lire la suite, CLIQUEZ ICI…

Zone contenant les pièces jointes